eric levallois
eric levallois

Elevage de vie : eric levallois
The " De Vie " breeding farm

eric levallois

eric levallois




ENTREE | ENTER

eric levallois

Levallois, après une belle performance à Hérouville (2e du Grand Prix), espère confirmer, ou piloter sa princesse vers les premiers rangs. : Gérard Piwtorak CSI de Deauville, de vendredi à dimanche. Arrivé au top-niveau avec Diamant de Semilly, Eric Levallois a coiffé une autre bombe, celle d'entraîneur. Champion du monde à Jerez de la Frontera en 2002, Diamant de Semilly a été rattrapé par le poids des ans. Le vaillant étalon a laissé son cavalier sans cheval de niveau mondial. Alors, en attendant des jours meilleurs, d'ailleurs hypothétiques, le cavalier de Beaufour-Druval a mis son savoir faire au service d'autres cavaliers. Notamment de la princesse Latifa Ahmed Maktoum, nièce du Cheikh Maktoum, chef des Emirats Arabes Unis. Les titres avaient ouvert au Normand quelques portes dans les palais dorés. Un cheval vendu au Moyen-Orient, brillant puis hésitant, ont fait le reste : « Cette jument ne gagnait plus. Le cavalier m'avait demandé d'aller la retravailler. Sur un concours, ça n'allait pas trop. Je m'en suis occupé deux jours, elle a fini dans la foulée 2e du Grand Prix. » Au bord des pistes, la Princesse Maktoum avait observé le ballet. Elle enrôla le cavalier. « Il fallait bien faire bouillir la marmite, explique le champion calvadosien. J'ai d'abord coaché deux cavaliers. Puis je me suis rendu compte que c'était un de trop. » Son Altesse est donc devenue l'objet de tous ses soins, même si son frère a lui aussi découvert l'équitation avec le vice-champion d'Europe. Qui lui a vendu Kalaska de Semilly, plutôt que de voir grandir entre ses mains cette jument de qualité : « Notre collaboration dure depuis quatre ans. Tout se passe bien. » Normal, presque, au contact d'une des familles les plus riches du monde. « Oui, ils pourraient tout avoir, convient le cavalier. Mais ils sont très respectueux, ne demandent pas de passe-droit. » Quand les enfants Maktoum débarquent dans le pays d'Auge, une dizaine de personnes les suit. « Des gens discrets, très agréables, commente Levallois. Chacun se tient à sa place. Moi coach, elle élève. C'est quelqu'un de travailleur, de rigoureux. » Qualifiée pour les JO Latifa Ahmed Maktoum a même obtenu un ticket pour les Jeux olympiques, lors du Ride organisé à Deauville, sous les ordres de son mentor. Une façon de montrer que le binôme fonctionne, et pour le Français de marquer des points. Voilà quatre ans, Latifa passait des barres à 1,20 m. Dimanche, elle sera du Grand Prix, avec Kalaska, mais aussi Oleandre, un 10 ans déniché par Levallois. Le duo visera un bon comportement, un parcours propre plutôt que de croire en une victoire. « Peut-être continuerons-nous à travailler ensemble après les Jeux, je ne sais pas encore, explique l'Augeron. J'ai d'autres opportunités, ce sont elles qui font le larron. Quant à vivre de ses résultats, il ne faut pas rêver. Le métier est dur. » A fortiori en s'investissant dans celui de coach. « Je passe beaucoup de temps loin de chez moi l'hiver, sans pouvoir travailler mes chevaux. » Sans pouvoir façonner un nouveau Diamant, mais en faisant bénéficier d'autres de son travail. « C'est la vie, évacue Levallois. Je ne suis pas envieux. » Mais si un champion passe entre ses mains, le maître ne manquera pas de briller devant l'élève et quelques autres. Présent comme coach, Eric Levallois le sera aussi comme cavalier. Et avec quelques ambitions sur Lagon de l'Abbaye, 2 e au début du mois à Hérouville. « C'est un très bon élève, commente Levallois. Il est assez étonnant, et a fait ce que je lui demandais à 1,30 m, puis à 1,40, et maintenant à 1,50 m. A Hérouville, il finit sans faute au barrage, à 3 secondes de Flipper d'Elle qui allait très vite. Nous allons essayer de bien nous comporter, même s'il y aura beaucoup de monde. » Lagon, acheté à six mois par M. Levallois père, n'a disputé que quatre Grand Prix l'an dernier, commettant quelques fautes d'inexpérience, sur les 1 er obstacles à Caen ou Royan notamment. Agé de 9 ans, il a désormais mûri explique son mentor : « Je pense qu'il fera bien dans le futur. Je ne l'ai que depuis deux ans avec moi, et honnêtement je ne connais pas son potentiel. » Levallois présentera également Kolchic du Donjon, une jument de 10 ans qu'il avait eue sous ses ordres à quatre ans, avant qu'elle ne soit confiée à une cavalière et ne revienne dans ses boxes. Elle disputera son 1 er Grand Prix depuis 6 mois.

eric levallois

eric levallois

Jean-Christophe BESSON
Le bourg 
50 560  GEFFOSSES
tél : 01.30.56.65.49 portable : 06.15.92.10.54

Accueil | Présentation | Passion | Conduite d'élevage | Poulinières | Vente de chevaux | Dernières nouvelles | Etalons photos videos | Cavaliers Cavalières Photos Videos Blogs | Thèmes chevaux cheval | Liens | Mon blog | E-mail élevage de vie |