historique du stud book selle francais
historique du stud book selle francais

Elevage de vie : historique du stud book selle francais
The " De Vie " breeding farm

historique du stud book selle francais

historique du stud book selle francais


ENTREE | ENTER

l'historique du selle français a fait l'objet d'un article interessant par bernard le courtois dans le magazine mensuel de l'association nationale du selle français ( ansf ) :

Aujourd'hui. il semble etre de bon ton de t ri tiquer I'ouverture du stud book SF. Certains ) vont de leurs presages nefastes, accusant de tous les maux cette ouverture. Pourtam, en y regardant de plus pres, on en trouve certains, parmi les plus virulents, qui uuliseni, nean nioins. ces rulons (Ills « ctrangers » Les conseilleurs n'etant pas les payeurs, ces -nouveaux apotres » du SF « pur-jus » appli quent le principe bien connu « fanes ce que je dis... pas ce que je fais » ' i pourquoi, je me propose de fane le point hisiorique sur I'ouverture du stud book SF. Ayant panic ipe moi m€medes 1990 ace pro-jet d'ouverture au nom de l'ASEP, je suis convamcu que e'etau la bonne solution dans les annees 1990-2000 J'ai suivi cette evolu tion depuis son debut Wen qu'etant a la Com mission du stud-book SF pour representcr lis etalonnurs prives, le poste que j'occupais n'avait qu'un role consuhatif, sans participer an vote La question fondamentale que 1'on peut se poser est de savoir si, a cette epoque de I'ouverture et pendant la periode qui a suivi, les Haras Nationaux et la FEDEL puis I'ANSF out bien ger£ a dossier fondamental du stud-book SF ? Un peu d'histoire Depms Ieur creation, les Haras Nationaux di ngent les stud-books et tout ee qui concerns lelevage en France Pour la periode qui nous eoneerne ici, due con tempo ram.-, lt-s I IN out leiiu les rcnes des stud books jusque dans les annees 2000, c'est a dire la fin du XXe sicdc C'est elans les annees 50-60, la periode apres la a - seconde guerre mondiale, que 1'equitation de loisir et sportive a commence a se developper Les HN y ont lar-gement contribue, noiam ment grace a I'engagement financier de I'Htat via le PMU. Periode politique de « cen- tralisation des pouvoirs •>, c'est aussi a cette epoque que les HN ont centralise les dilferciiUs races de « deiiu sang » francais, richesses regionales, en les regroupant sous la meme appellation due « SELLE FRANCAIS » et en un posant aux auires regions la suprematie de la genetique male Normande Le Demi-Sang Anglo Normand etait considers par lesdingeanis de I'administration des Haras comme le parangon du cheval de selle en France. C'est en 1958, que les Haras Nationaux ont supprime les differents livres genealo giques regionaux (Normand, Vendeen, Charo lais, Charentais, Breton, etc ) et done les races regionales pour n'eii faire qu'un, le SELLE FRANCAIS. Ce stud-book SF a fete ses 50 ans en 2008. Evidemment, le stud book SF etait un livre genealogique eonsidere comme « ferme », travaillant, son disant, dans I'mdigenat. En fait, ce regroupement des differents stud-books regionaux offrait mitialemeut tine large on verture genetique. De plus, traditionnellement, la jumenterie de Demi Sang etait amelioree depuis toujours par croisement avec des etalons de races genetiquemein etrangeres pour provoquer ce que les geneticicns nomment 1 Ibrahim (The last Orange x Porte Bonheur) 2 Luccianno'HN (Burggraaf xAlme) 5 Crand Veneur (Amour du Bois x Le Mloche PS) 4 Laudanum, pur-sang performer sous la selle de Pierre Durand 5 Alme (Ibrahim x Ultimate PS) 6 Le pur-sang Rantzau Kellemoi de Pepita (Voltaire x Jaime des Mesnulsl gagnante du Top Ten avec Michel Robert 2 itot du Chateau (Le Tot de Semiliy x Caloubet A) meilleur SF au classement mondial l'effel heterosis Ces reproducteurs etrangcrs etaient au XXr siecles prinupalement les etalons de Pur-Sang mais aussi de race Anglo-Arabe ou Trotteur Francais (un cousin ires eloigne du DS Anglo-Normand). Meme s'lls sont plus Strangers genetiqucment que certains etalons dits « Selle Etranger » d'aujourd'hui, le (ail de les uiihscr depuis des lustres, les avait assimile aux races franchises. C'etait ce qu'on appelle 1'integration rctissie ! (!'esl d ailleu rs ce type de croisements PS x DS, AA x DS ouTF x DS (ou I'inverse) qui a fait la richesse et la particulanie de l'elevage du che val de selle en France et qui a produit iant de grands champions dans les annees 50-80 C'etait aussi un schema de selection que pratiquaienl les auires stud books d'Europe, Qotamment ['hybridation avec les Pur Sang on 1'AA- Depuis que les sports equestres modernes out hi le jour (globalemenl les annees SO 60). 80% des meilleurs performers SF de haul in veau etaient issus a une ou deux generations d'un etalon PS, AA ouTF associe a une |iiment DS puis SF et tela jusque dans les annees 80. Tout le monde a entendu parler des etalons de Pur Sang fondaienrs tels ORANGE PEE FURIOSO, FOUDROYANT II, ULTIM BABOUINO. LE TYROL, LALCAZAR, FRA DIAVOLO, RANTZAU, POPOF, VERDI. FORT NATIONAL, MONCEAUX. NIGHT AND DAY. PROTOCOLE. MONTIGNY, SIRE. POT DOR. KACOLET. ST BRENDAN. RAKOSI, AMAR-POUR etc Ces Pur-Sang ont produit la majorite des champions SF en CSO et CCE dans cette menu periode La plupart des regions, meme la Nor mandie. croisait aussi avec succes la jumente rie DS avec des etalons AA. Qui ne se souvient, par exemple, du succes du NICKEL, ET HOP ou URTOIS en Normandie SEDUCTEUR. BARIGOULE. DARE DARE II ou HENAUD dans le Nord, NOROIT ou LAURII.R en region parisienne, FLORISS II dans I'Esl MAROC dans les Dombes. URF II en Anjou, NAMOUSKY ou VIDOC en Vendee etc La periode des annees 80 a ete une epoque glorieuse et de grande notoriele pour l'elevage SF. L'equipe de France Championne du Monde etait remontee par des cracks Selle-Fraricais aommes FLAMBEAU C (Un Prince PS x DS), GALOUBET A (Aline xTF), IDEM 1)1 LA I [AYE (Amarpour PS xSF), (Raa x SF). Un autre phenomene notoire fat JAPPELOUP (TF x PS) deux fois 2e de la Coupe du Monde et Champion Olympique A la meme epoque d'autres grands etalons performers SF exportes faisaienl panic- de I'clite mondiale sous bannieres ctrangeres comme lux USA. I LOVE YOU (Alme x Nykio (ills de PS) x PS) ou NOREN (Sire PS x SF). Non seulement, It- sport se per un bien mais l'elevage SF egalement. Dans le meme temps les etalons SF ser- vaiem aussi d'ameliorateurs aux autres grands stud books europeens. Le Holstem avoue devoir beaucoup au SF COR DE LA BRYERE (Rantzau ps x Lurioso sf) tnais aussi aux etalons issiis d'ALMEet de sespetit-fils QUIDAM DE REVEL et QUICK STAR Le Hannovre ei Oldenbourg out connu une periode de gloire grace aux SF FUTURO (Furioso ps) et FU-RIOSO II (Furioso ps) ou ZEUS (Matador aa) ALME, entre autres, a aussi beaucoup fait pour les ele vages Beiges et Hollandais Mais apres cette periode ascensionnelle, I'organisation du Selle-Francais a conuu quelques evolutions assez nefastes pour notre race a partir des annces 90 Ati sem des Haras Nationaux, les « hommes de chevaux » et experts ont ete remplaces par des nouveaux cadres, hommes el females, veriant de divers horizons, sans suffisammeni de connaissances du cheval, ni des hommes de terrain C'esl aussi a cette epoque de transition que les geneticicns de I'lNRA et la direction des Haras Nationaux onl commence a imposer aux ele veurs I'mdex provenant des animaux de rente, comme u lies laitieres, appele BLUP Dans ces annees 80-90, les Haras Nationaux croyarit se modermser et face a cette nouvelle generation de cadres sans competence d'expert ont, tout bonnement, supprime fexpertise de la selection male Pendant pres de 10 ans, la selection et I'approbation des etalons ne furent fanes que stir les indices, notamment BLUP, sans examen morphologique par des experts Cela a Qui, non seulement, a notre selection, mais aussi a la reputation de l'elevage SF a travers le monde. Nous ei ions le setil stud-book a agir de la sorie ' Alors qu'on ne constatail aucune amelioration gene-dque e\ idente, la degradation morphologique de nos ( hevaux, quani a elle, devint flagrante. Le stud-book On ne selectionne pasles chevaux de sport (ni de courses) comme des poulets en batterie ! SF etait encore sous l'egide totale des HN et les associations d'eleveurs n'avaient pas leur mot a dire, meme si, en prive, certains deploraienl cette maniere bu-reaucratique d'aborder l'elevage du cheval de sport 30 ans apres, on se rend ciitin compte officiellement a l'ANSF que c'etait tin liasco et que le SF n'a rien gagne dans cette BLUPOMANIA generah-see, bien au contraire Le BLUP auran pu etre utilise par les eleveurs de chevaux de trait (animal de rente), ce qu'ils n'oiit d'ailleurs pas fait Mais on ne selectionne pas les chevaux de sporl (ni de courses) comme des poulets en batterie ! D'ailleurs, le monde des courses a tres vite re)ete ce projet de BLUP Les eleveurs de chevaux de courses font vite compris et lis ont impose leur choix aux HN de ne pas y sous-enre Les Haras Nationaux n'oni pas insiste, n'ayant pas d'emprise financiere sur le monde des courses. d'oii vient ['argent via le PMU ! Baloubet du Rouet (Caloubet A x starter) Mais les represenlants du secteur du cheval de sport, les « fauches » du systeme, totalement dependant des aides publiques, n'ont pas eu le courage ou la volonte de reagir el de s'y opposer. Malheureusement, ce sont done les eleveurs de chevaux de sport qui servirent de cobayes. Le comble, e'est que ce sysieme a ete finance par les eleveurs eux-memes par un prelevement sur les livrets qui se poursuit aujourd'hui ! Certains eleveurs encouragerent la politique du BLUP car ils y trouverent leur compte a court terme, dans le commerce d'etalons et de femelles, notamment en Normandie. Com me dans ces annees 1980-2000, les Haras Nationaux etaient encore totalement decision-naires, il aura fallu pres de 30 ans de ce systeme calamiteux pour que I'equipe actuelle de I'ANSF ait le courage de faire machine arriere au niveau de la selection des reproducteurs par le BLUR Deja, en 1996 (il y a 13 ans !) j'ecri-vais un article sur ce sujet dont void tin extraii: « Aujourd'hui. nous nous trouvons done, duns line phase d"intensification de la consanguiniie qui peui itre inieressanie. mais dont il faulprevoir de sonir. En e/fei. I'influence d'etalons comme IBRAHIM et son meilleurjilsALME, comme URIEL ou GRAND VENEUR, est grandissame el envahis-sanie. car on ne travaille qu'avec les lignees ORANGE PEE I. (psi. FRA DIAVOLO (ps) el ULTIMA IE (ps). Les methodes actuelles deselection a d'approbation ties italons fondees principale-nicni sur I indice BLUR amplifient le phenomene el provoquent un effel de "siphon ". La base de brassage et de recomposition se reduisant, on pent craindre un ralenlisscmenl du "gain genetique". Or I amelioration genetique passe par le melange el la recomhinaisan des genes. II est done souhaitahlc a moyen terme de faire appel a dcs sangS exterieurs pour "garder line esperance de gain genetique optimale ". Ce sang C'.xterieur continue d'etre in/i/lrc par le pur-sung. mais d moindre dose qu auparavant; les eleveurs utilisant les services d'etalons S.E de type sport. aux courants de sang deja sn commerciale a ete la plus forte. Certains souhaitaient meme un liberalisme total ei toui bonnement la suppression de toute approbation ! lis furent saiisfaits quelques annees plus tard avec la regie europeenne qui autorise tout cheval entier a laire la monte pubhque sans approbation d un siud-book (OC en France, Livre II en Allemag Cette ouvenure a provoque. simultanement dans les annees 2000,I apparition d'unenouvellc generation d'etalonniers dans le panorama francais lie rn lies Lnvestisseurs ont a( heie de jeunes etalons pour des sommes parfois elevees et generalemeni issus de stud-books allemands et les ont mis stir le marche a grand renfort de promotion La « clientele » des eleveurs a, dans le meme temps, elle aussi evolue vers des eleveurs moms ruraux. Elle a ete allechee par ces nou-veaux venus de I'etranger el a eie seduite par la promotion faite autour de ces nouveaux etalons, I'exotisme de leurs stud-books, le marketing appuye et couteux dont lis sont lobjet. La promotion et la publidte ont subitement pris une importance enorme dans la « nolo riete » de certains etalons, parfois beaucoup plus que leurs qualites reelles. Beaucoup d'argem est alors investi dans cette promotion el e'esi a lehn qui aura la plus grosse « force de frappe ». Cela devient la « course a I echaloie » ' La plupart des journaux ou annuaires d'etalons appartiennent a ces nouveaux propnetaires d'etalons ou soni finances par eux ' Les Haras Nationaux ne sont, d'ailleurs, pas en resie a ce petit jeu lis mvestisseiu egalement beaucoup d' argent public en pubhciie, marketing, catalogue amsi que dans un service export ou 1 LeTotdeSemllly (Grand veneur x Jurlste) 2 ideal de la Loge (Dollar duMunerx JoyaudOrA) plusieurs cadres des HN siUonnent le monde pour vendre de la semence congelee des etalons HN (sans, 6videmment, que le stud-book SF sou d'accord) D'ailleurs lace a cet engouement, les HN eux memes dans ce contexte concurrentiel avec l'etalonnage pnve et dans le but de capter ceite nouvelle clientele et de nouvelles parts de marche, se sont de plus en plus fournis en etalons etrangers, avec plus ou moms de reussite. La pierre d'achoppement aura ete ces derniers achats tres contestes en Allemagnc en 2008 a un prix tres excessif et ne correspondant pas a la qualite et la renommee de ces etalons, ni au o iurs du marche actuel. tcth iu- autrefois << artisanale » de l'etalonnage, dans les mams de professionnels, eleveurs-etaloniuers ilc terrains, est en phase, elle aussi, de mutation FUe pourran devenir une activite de loisir pour riches amateurs de chevaux. Le nombre d'etalons a etc muluphe par 2 ou 3 en 15 ans (600 a 700 approuves en France) alors que le nombre de juments saillies a baisse d'un ders depuis 1993, annee du pic de pouhnieres en France. Les etalons etant de plus en plus nombreux pour un nombre de juments stagnant, la majonte d'cntre-eux saillissent ires peu et la plupart ne sont pas testes cor rectement Certains , sans grand micrct, saillissent beaucoup plus que d'autres plus interessants mais moins mediatises Comme dans tout changement, il y a une penode d'adaptation et de transition Nous sommes en train de «ivre l'une d'elles. Comme on peut le constater des changements ont eu lieu dans la maniere de gerer l'etalonnage public et pnve pendant cette penode Certains ont, sans dome, la encore, fait pression de part et d'autres pour defendre des interets personnels a court terme Vraisemblablement, n'avaient-ils pas en face d'eux d'hommes et de femmes decisionnaires decides et ayant des convictions precises sur 1'evolution des choses L'equipe actuelle de 1'ANSF a ete contrainte de modifier la reglementauon en 2008, face a des abus scandaletix de proprietaires peu se rupuleus laisant [aire la monte indumeni a de tres jeunes etalons etrangers non approuvables par le stud-book SF Apres une penode de (trop) large ouverture, l'equipe actuelle de l'ANSF a ete contrainte de mettre des « garde-fous ». Par ailleurs, 1'ASEP (Syndicat des eta-lonniers) a cree en 2008 une charte de l'etalonnage ci en 2009 un Guide des etalons afin de clanfier les choses pour les eleveurs, face a des annuaires d'etalons purement mercantiles dont le redactionnel est a la solde des plus of!ranis Cette pexiode trouble aura eu le merite de mettre les choses au point. Aujourd'hui, les eleveurs qui uuhseni des etalons non-approuves SF ne doivent s'en prendre 1 ideo du Thot (Arioso clu Theillet x Shaliman du Thot) Nostra Dark (Palestro II x Nemrod de Baussy qua eux-menies. Le Guide des Etalons ASEP ou celui de l'ANSF, certains Salons des Etalons (helas. pas tous '), l'ANSF ou SIRE sont la pour les informer, meme si certains nouveaux eta lonmers (non adherents a I'ASEP) ne sont pas ires clairs dans lenr pnblu iu- ' Evidemment, de nouveaux stud-books, dont certains ne devraient etre consideres que comme des « registres », a la recherche de nouveaux membres, hebergeni volontiers ions lis etalons nioyraiiam finances, paiiois meme sans expertise de selection ou sans les voir ' Dorenavant le stud-book SF a suppnme les approbations des etalons etrangers de 3 ans, partant du principe que les eleveurs de SI n'avaient pas a tester la jeune genetique etran gere sans references sportives (la videod un lesi en liberie n'est pas une reference sportive !) Les jeunes etalons etrangers de 4 ans ei plus doivent dorenavant passer par les « fourches caudines » de la commission d'approbaiion et de la commission du stud book SF apres avoir obienu des performances reglementees aux finales du cycle classique de CSO, CCE ou CD. lis sont done soumis atix inemes regies que les etalons SF II en va de meme pour les etalons d'age qui doivent justifier de perfor mances precises en Grand Prix ou de descendances classee dans la WBFSH. Cela reduit le nombre d'etalons notamment les moms interessants parmi les plus ages l-n revanche, 1'idee de ne selectioimer que des etalons n'appartenant qu'a un stud-book precis n esi pas, a ce jour, envisages par l'ANSl Peut-on faire machine arriere apres 15 ans d'ouverture a tous les autres stud books ? Ce ne serait possible que si nous avions en\ i sage de mamtenir 2 liv res Le premier reserve exclusivement aux chevaux ayant 75 % mini mum du « sang » souhaite (SF-PS-AA- Hoist) et le second pour les chevaux issus des autres croisements. La encore, les opinions diver gent Dans la mesure oil Ton ouvrait a tous les stud-books, on pouvait considerer qu'un lure unique suffisail Certains avaient propose que le premier livre soit reserve aux SF classiques consideres comme « pur ]us » et d'autres que ce livre A sou ouvert exclusivement aux chevaux SF x SE a 75%. Une autre proposition aurait ete que ce livre \ son reserve au SF issus de SF x Holstemcr uniqiiemeui Le livre B etant destine a tous les autres chevaux issus de croisements divers La formule que le Conseil d'Admims nation de l'ANSF a choisl en 2008 est le livre SF unique, compte tenu de l'ouverture actuelle decidee par ses predecesseurs. Pour savoir quelle eirientaQon prendre, certains croient bien faire en interrogeant les repre-sentants des stud-books etrangers... qui sont, evidemment, nos concurrents directs ' Peut-on considerer leurs opinions comme objectives et sinceres ? Evidemment. certains d'enire-eux pretendent que le stud-book SF a eu tort de s'ouvrir. lis oublient que leurs smd books sont tous ouverts ' Us pretendent que le SF y perd son ame, mats surtout :K avouenl qu'il va Tire plus difficile pour eux d'y puiser des reproducteurs « outcross » pour ameliorer leurs propres stud-books ! Mais I'objectif du stud-book SF est-il de se maintenii ou de remonter sur le podium des meilleurs stud books du monde en produisant de nombreux chain pious (hybrides ou pas) ? Ou celui d'etre uniquement une « petite source » pour rehydrater les stud books concurrents el leur eviter de se tanr ' Pas de strategie a long terme Ceux qui oiii plaide et obtenu l'ouverture du stud-book SF dans les annees 1990-2000 font fait dans mi souci d'amclioralion de la race, uotammeiu pour palier les inconvenients du BI.UP el ameliorer k modi l< el les allures, consideres comme les points laiblesdesSF, defauts accentues par des annees sans expertises des etalons C'est la aussi, a partir de commentaires etrangers que ces decisions ont etc prises Pour mieux vendre leurs propres chevaux. ces derniers criaient haul et fort que les SI n avaienl pas une aussi bonne locomotion et un aussi beau look que les leurs. Personnellement, je pense que l'ouverture du stud book SF Stall necessaire. A-t-elie ete envisagee de la maniere la plus judicieuse depuis 15 ans ? Voila la question donl nous n'avons pas la reponse La difficulte majeure rencontree par les tetes pensantes d'un stud-book, c'est de prendre les bonnes decisions pour le long terme Sans doute, cela demande t il un certain talent de visionnaiie en laisant abstraction de toute demagogic. Ceux qui en avail la responsabilite au moment de la mutation du stud-book SF I'ont-ils eu 1 Quelle attitude doivent prendre aujourd'lun les responsables du stud book SF ? Si Ton faisait un rele rendum, il est evident que l'ouverture du stud book SF serait matntenue II n'est qu a voir le succes au haras des etalons etrangers de tout pods, meme les inconnus, non approuves ou retils noioires ' I lelas, tous ne le nierilent pOUTtanl pas Parfois, les eleveurs ont, par la force des choses. une vision a court terme puisque leur principal souci est de vendre le poulain de I'annee II espere done qu'il sou coninien ial rapidement S ilsont le sentiment que le poulain hybnde correspond mieux a la demande des acheteurs, Lis ne vonl pas s'astreindre, a nire indi-viduel, a produire uniquement du SF « pur jus ». D'ailleurs, lam il les y obliger ' 1 Cuarana Champeix (Rivage du poncel x Jalisco B 2 Ultimate, pur-sang dont les filles ont tres bien croise avec Ibrahim ce croisement engendrant notamment Alme 3 Ouidam de Revel (Jalisco B x Nankin) Mais a I'lnverse, ceux qui pensent qu'il y a une« niche » commerciale a produire du SI clas sique, peuvent le faire en toute liberte et peut-etre seront-ils recompenses Une meine jument pent, d'ailleurs, tres bien produire annees apres annees des poulains SF h) brides et des poulains SF classiques. L'eleveur est libre de choisir Personne ne Lui met mi pistole! sur la tempe lorsqu'il opte pour un etalon Compte tenu du questionne-meni actuel, il s'agit la d'un debat de fond que le stud-book SF, e'est-a-dire nous tous, devrait envisager d'etudier a nouveau. La commission du stud-book est I'organe decisionnairc du SF el elle doit gerer son present et devrait gerer son avenir Elle n'a jamais etudie sur le fond son evolution Se reu nissani 4 fois par an. elle doit parer an plus presse et prendre des decisions au coup par coup. On ne lui a jamais demande non plus d'etre le « Conseil des sages » qu'elle devrait Itre Quelles que soient les decisions a prendre dans l'orientation du stud-book SF. il faudra au Pre-sident de I'ANSF et a son bureau suffisam mem d'mfluenee et d'autorite el beaucoup de force de persuasion face a un conseil d'admi nisiraiion doni les opinions soul parfois tres divergentes en la matiere, parfois en fonction d'interets personnels immediats de certains II esi claiT que la solution de refermer le stud-book SF esi incoiicevahle En revanche, accentuer ou restreindre la selection des etalons etrangers esi possible ou bien revoii la strategic de croisement gene-tique peut etre envisageable C'est done avec 1'analyse de I'histoire de notre smd-book SF que Ton peut mieux apprehender son avenir, son evolution et ses mutations J'espere que tous ceux qui s'interrogeni sur les raisons de I'ouverture du Stud-Book auront saisi le pourquoi des choses Je me suis unplique dans ces dossiers depuis de longues annees au travers de I'ANSF et de l'ASEP J'ai, a une personnel, « inline >• pour l'ou verturede notre stud-book SF. J'ai etel'un des premiers eieveurs el etalonniers a uuhser des repro ducteurs males ou femelles importes de stud-books voisms des 1989 (il y a 20 ans ') le les ai toujours selectionnes avec ngueur el elitisme uotamment les etalons qti'ils soient Pur Sang ou issiis de pedigrees principalement Holsteiners. Sans forfan terie, je dois avouer que cela m'a plutoi reussi dans mon schema de selection pour prodture des cliam pions au plus haut niveau mondial que ce soit en CSO ou en CCE. jc pense suuerement que l'ouverture est une bonne dime pour 1'evolution de notre race. Tout depend quelle oiivenure ! Parmi les vedettes Internationales actuelles du stud-book SF, on commence a voir la reussite des premiers ■• hybridcs » de grand talents lies dans les annees 95-2000 comme KELLEMOI DE PEPITA (Voltaire bann x Jaime des Mesnuls si). LUC-CIANO (Burgraaf hoist x Alme sf), LAMM DE FETAN (Fergar Mail sf x Le Tot de Semilly sf), JUBILEE D'OUILLY (Palestro II sf x Gaphit hann). KATCHINA MAIL (Calvaro hoist x Laudanum ps) etc Les SF « tradmonnels » y ont aussi toujours beaucoup de succes comme ITOT DU CHATEAU (Le Tot de Semilly sf x Galoubet sf) dont le pedigree mtegre les anciens croisements SF xTF x AA x PS, IDEO DUTHOT (Arioso duTheillet six Shaliman duThot s0. ILOSTRA DARK (Palestro U sf x Nemrod de Baussy sf), IDEAL DE LA LOGE (Dollar du Muriel si x Joyau d'Or A sf) ou GUARANA CHAMPEIX (Rivage du Poncel sf x Jalisco sf) (cf dassement mondial WBFSH 2008). En 1994. j'ai eerit un article sur 1'importance de l'uti bsation du Pur-Sang dans le schema de selection du SF II y a done 1 5 ans ' ]i reprenais une interview d'un formateur de jeunes chevaux, niembre de l'Equipe de France de CSO, Bruno Rocuet dans laquelle il disail •• Ponr esperer coin inner a hriller au plus baut niveau mondial, il lam arreier de r.nsonner gros BLUP mais au contraire penser apport de sang notneau, ouverture du stud-book aux chevaux etrangers, utilisation accrue du pur-sang et de I'anglo-arabe Potir le plaisir de la formule je di rais que lorsqu'il y a un coup de pur sang ass vente de chevaux historique du stud book selle francais<,chevaux ,pouliche, poulain et poulinière de historique du stud book selle francais< à vendre à l'élevage de vie.Photos et videos des pouliche, poulain,de foals et poulinière de historique du stud book selle francais à vendre à l'élevage de vie

Jean-ChristopheBESSON
Lebourg 
50560  GEFFOSSES
tél: 01.30.56.65.49 portable: 06.15.92.10.54

Accueil | Présentation | Passion | Conduite d'élevage | Poulinières | Vente de chevaux | Dernières nouvelles | Etalons photos videos | Cavaliers Cavalières Photos Videos Blogs | Thèmes chevaux cheval | Liens | Monblog | E-mail élevage de vie |