ifce haras nationaux hn
ifce haras nationaux hn

Elevage de vie : ifce haras nationaux hn
The " De Vie " breeding farm

ifce haras nationaux hn

Elevage de vie : ifce haras nationaux hn




ENTREE | ENTER

ifce haras nationaux hn

Cela a été officialisé en février dernier, les haras nationaux disparaître définitivement et laissé la place d'un coté à l'ifce ( institut français du cheval et de l'équitation ) qui est en fait le regroupement des anciens haras nationaux et de l'école nationale d'équitation ( ENE ) dont les missions sont multiples ( appui à la filière équine, amélioration des races... ) et de l'autre côté France Haras dont les missions sont centrés sur le secteur concurrentiel comme étallonnage et génétique, identification des équidés... Pour le moment les nominations dans les postes sont en cours, les sites intenet de 'ifce et de france haras ne sont pas encore ouverts. Les logos de ces 2 entités nouvelles ne sont pas fait. Pour le moment il faut se rabattre sur le bon vieux site internet des haras nationaux hn et toujours regarder les anciens logo haras nationaux. Enfin nulle doute que cette réforme des haras nationaux et de l'ENE qui deviennent ifce et france haras, s'accompagnera comme toujours d'une hausse des tarifs pour nous les éleveurs sur les mises en place de semence, sur les livrets des poulains, sur les actes de pucage, de relevé de signalement... tous ce que les haras nationaux ont dans leurs tarifs. Cela va aussi s'accompagner comme d'habitude d'une hausse des prix de saillies des étalons de france haras et d'une baisse de qualité de service bien sur : fermeture encore de stations hn près de chez vous... merci la réforme de l'état qui va continuer de l'autre côté à nous faire payer plus d'impôt.

Voici pour le moment le site web des haras nationaux

Site web des haras nationaux en attendant les site de l'ifce et de france haras

Regroupement HN-ENE Point d'étape sur le futur établissement public de la filière cheval et de l'équitation L'Institut français du cheval et de l’équitation, issu du regroupement des Haras nationaux et de l’Ecole nationale d’équitation, est entré en vigueur le 1er février 2010. Ce nouvel établissement public à caractère administratif est créé par décret n° 2010-90 du 22 janvier 2010 publié au Journal officiel du 24 janvier 2010. Pour voir le décret, téléchargez le document dans la liste ci-dessous. L'institut français du cheval et de l'équitation, placé sous la double tutelle des ministères chargés des sports et de l'agriculture, est centré sur des missions de service public. Un site Internet sera ouvert dans l'année pour présenter l'Institut français du cheval et de l'équitation

30/11/2009 La réforme de l’Etat au service de la filière équine et de l’équitation La politique de l’Etat dans le domaine du cheval et son financement est en cours de réorganisation. Cette réforme doit entrer en vigueur début 2010. Des missions de l’Etat recentrées et une volonté forte d’implication des professionnels : 􀂃 Le choix a été fait de rapprocher les Haras nationaux de l'Ecole nationale d'équitation, le Cadre Noir, pour créer un unique établissement public administratif, l’Institut français du cheval et de l’équitation, recentré sur des missions de services public, au service de l’ensemble de la filière. 􀂃 Pour porter les missions techniques qui relèvent du domaine concurrentiel et qui nécessitent une implication de l’ensemble des professionnels de la filière, il sera crée un groupement d’intérêt public, France Haras. La gouvernance de France Haras sera assurée par les associations professionnelles, les associations d’éleveurs, les collectivités territoriales, et l’Etat. Jusqu’au 31 décembre 2009 Missions (*) A partir du 1er janvier 2010 formation aux métiers des arts équestres et de l’équitation mise en oeuvre la politique sportive de haut niveau Ecole nationale d’équitation (ENE) promotion et le rayonnement de l’équitation française (le Cadre Noir) Haras nationaux (HN) Mise en oeuvre de la politique de l'Etat en matière d'élevage et de valorisation des équidés amélioration génétique des races équines menacées gestion du fichier central d’identification des équidés, sécurité sanitaire (dont la veille sanitaire) appui à la filière équine (dont les encouragements et l’observatoire économique) formation et recherche/développement Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) étalonnage et génétique identification de terrain des équidés services aux éleveurs, appui technique appui à l’ensemble des professionnels de la filière (animation du réseau des centres, transport de semence, vente de semences à l’international…) France Haras (*) liste non exhaustive 􀂃 Suivant leurs compétences et leurs missions, les personnels de l’ENE et des HN dépendront, à la création de ces établissements, de l’Institut français du cheval et de l’équitation ou de France Haras. 1 30/11/2009 Un schéma territorial en cohérence avec les missions confiées aux deux établissements : 􀂃 France Haras se construit autour de métiers de services à l’élevage : l’étalonnage, l’identification de terrain et les services aux professionnels. En conséquence, les 85 centres techniques seront transférés à ce nouvel établissement. 􀂃 L’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) se construit autour de métiers des sports équestres et des services publics aux éleveurs. Il regroupera notamment le site de l’ENE à Saumur, ainsi que le pôle de Pompadour où est notamment localisé le fichier central d’identification des équidés. 􀂃 Pour ce qui concerne les 18 autres sites actuels des HN, composés chacun d’un centre technique et, pour certains, d’un pôle hippique : les centres techniques seront transférés à France Haras et, le cas échéant, les installations hippiques de sport à l’Institut français du cheval et de l’équitation. Jusqu’au 31 décembre 2009 Sites A partir du 1er janvier 2010 Ecole nationale d’équitation Site de Saumur (Maine-et-Loire, 49) Haras nationaux Le pôle du Le LION d'ANGERS (Maine-et-Loire, 49) Le pôle du LE PIN (Orne, 61) Le pôle de POMPADOUR (Corrèze, 19) Le pôle d’UZES (Gard, 30) Le pôle de CLUNY (Saône-et-Loire, 71) Le pôle de ROSIERES (Meurthe-et-Moselle, 54) Le pôle de LAMBALLE (Côtes d’Armor, 22) Le pôle de SAINT LO (Manche, 50) Le pôle de SAINTES (Charente-Maritime, 17) Le pôle de LA ROCHE sur YON (Vendée, 85) Le site de TARBES (Hautes-Pyrénées, 65) Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) Le site des BREVIAIRES (Yvelines, 78) Le site d’HENNEBONT (Morbihan, 56) Le site de GELOS (Pyrénées-Atlantiques, 64) Le site d’AURILLAC (Cantal, 15) Le site de BESANCON (Doubs, 25) Le site de RODEZ (Aveyron, 12) Le site de MONTIER en DER (Haute-Marne, 52) Le site de VILLENEUVE sur LOT (Lot-et-Garonne, 47) La totalité des 85 centres techniques, y compris ceux rattachés aux sites des Haras nationaux France Haras Remarque : les sites de Compiègne, Annecy et Blois dont la fermeture est annoncée ou effective, seront sous tutelle de l’Institut dans l’attente de la finalisation des procédures. 2

Le point sur la réforme des Haras nationaux La grève qui a lieu le 17 décembre 2009 sur l’ensemble des sites des Haras nationaux a pour origine la restructuration de l’établissement programmée pour le début de l’année 2010. L’ensemble des personnels, à l’appel des trois organisations syndicales représentées dans l’établissement, indique qu’il souhaite exprimer son refus de l’éclatement des Haras nationaux, déplorer le manque de concertation et d’informations quant à la gestion de la réforme, et faire partager ses profondes inquiétudes sur le devenir de ses statuts et de ses métiers. Communiqué de presse 17 décembre 2009 Un processus de réforme long et complexe Le point de départ de la réforme actuellement menée aux Haras nationaux est le 2ème conseil de modernisation des politiques publiques qui, le 11 juin 2008, a préconisé un recentrage des missions de l’établissement autour des missions de service public et un rapprochement avec l’autre établissement de la filière, l’Ecole nationale d’équitation. 18 mois plus tard, la restructuration des deux établissements menées dans le cadre global de la Révision générale des politiques publiques, qui s’impose à tous les services de l’Etat, est sur le point d’aboutir. Une première structure, sous la dénomination de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE), regroupera les missions de service public des Haras nationaux et de l’Ecole nationale d’équitation: la mise en oeuvre de la politique de l'Etat en matière de développement de l'élevage et de la valorisation des équidés, la gestion du fichier central d'identification des équidés, le soutien à la reproduction des races menacées et à petits effectifs non économiquement matures, la formation, la recherche, le développement, la diffusion, l’appui aux sports de haut niveau, la gestion des bases de données, la veille sanitaire. Le décret est actuellement à l’examen au Conseil d’Etat, pour une mise en oeuvre tout début d’année 2010. La seconde structure, appelée France Haras, groupement d’intérêt public (GIP) constituée entre partenaires publics (l’Etat et l’ IFCE) et privés (représentants des associations de race, des éleveurs, des prestataires, etc…), à majorité publique, regroupera les activités menées dans le champ concurrentiel des Haras nationaux, pour les développer avec l’ensemble des partenaires. Un projet de convention pour la création du GIP fait actuellement l’objet de consultations, y compris auprès des personnels des Haras nationaux. Les 19 haras nationaux en région selon leurs équipements et leurs capacités, seront répartis dans l’une ou l’autre des deux structures. L’ensemble des 85 centres techniques sera en revanche affecté à France Haras. L’esprit de la réforme : développer les prestations de service public et accompagner une dynamique collective de la gestion de la génétique En scindant en deux les missions menées jusqu’à lors par les Haras nationaux, la réforme permet de clarifier une situation régulièrement dénoncée par les acteurs de la filière cheval. Regroupées au sein de l’IFCE, les missions de service public pourront être développées pour le plus grand bénéfice des publics de plus en plus nombreux à s’intéresser aux équidés. Les actions des deux établissements actuels, Haras nationaux et Ecole nationale d’équitation, se compléteront, se renforceront et se déploieront pour assurer un service de proximité sur l’ensemble du territoire. La structure du GIP est un moyen de regrouper autour d’un objectif commun les moyens de partenaires publics et privés. Il s’agit en effet de créer une véritable dynamique autour de la gestion de la génétique sur le long terme, pour développer et accompagner le développement de structures partenariales collectives en région au plus près des besoins et des attentes des éleveurs. Des personnels inquiets sur l’avenir de leurs sites, de leurs statuts et de leurs métiers Le ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire, l’a plusieurs fois affirmé lors de ses rencontres avec les représentants des personnels de l’établissement, il n’y aura aucune fermeture de sites début 2010. Les Haras nationaux seront répartis soit à l’IFCE, soit à France Haras. L’ensemble des centres techniques sera géré par France Haras, mais les personnels affectés sur la base du volontariat, seront toujours gérés par leur ministère ou établissement d’origine. Il n’y aura donc aucun changement pour les statuts des personnels et la plupart des CDD viennent d'être reconduits pour des durées variables dans l'attente de la mise en oeuvre des deux nouvelles structures. L’évolution des métiers sera également accompagnée par un plan de formation adapté. Des validations de compétences et des parcours professionnels individualisés seront mis en place afin de permettre à chacun de trouver sa place en fonction de ses savoir-faire et expérience. 2 L’avancée significative du processus de réforme ces dernières semaines grâce à la clarification des missions et du schéma territorial, va permettre de construire maintenant avec l’ensemble des personnels, le dialogue nécessaire pour la mise en oeuvre d’une réforme dont l’objectif est d’apporter plus de services à toute une filière.

Vente de chevaux, pouliche, poulain et poulinière de ifce haras nationaux hn à vendre à l'élevage de vie. Photos et videos des pouliche, poulain et poulinière de ifce haras nationaux hnf à vendre à l'élevage de vie. Horse, filly, mare,colt for sale by ifce haras nationaux hnf at the de vie breeding farm

Jean-Christophe BESSON
Le bourg 
50 560  GEFFOSSES
tél : 01.30.56.65.49 portable : 06.15.92.10.54

Accueil | Présentation | Passion | Conduite d'élevage | Poulinières | Vente de chevaux | Dernières nouvelles | Etalons photos videos | Cavaliers Cavalières Photos Videos Blogs | Thèmes chevaux cheval | Liens | Mon blog | E-mail élevage de vie |